Plan de la maison Alba à télécharger sur http://www.plan-maison-architecte.com/

Cette maison contemporaine de 127m2 allie parfaitement le toit monopente en zinc et les toits terrasses. Son séjour déplafonné à charpente apparente est surprenant par sa lumière naturelle (il est traversant et bénéficie d’une grande fenêtre trapézoïdale au dessus de la baie vitrée principale) et son côté « loft » (poutres apparentesmezzanine).

La maison comprend une petite entrée, un grand séjour traversant avec cuisine ouverte (un cellier donne directement sur la cuisine), une aile dédiée aux parents (chambre donnant sur la terrasse, salle d’eau, dressing et wc), un bureau en mezzanine, et une aile bien séparée dédiée aux enfants (deux chambres, une salle de bain et un WC).

Un garage pour deux voitures est accolé à la maison.

La forme en C ouvert permet de créer un espace bien protégé pour la terrasse et la piscine.

Plan à télécharger sur : http://www.plan-maison-architecte.com/maisons-toit-zinc/

Maison Chat à télécharger sur http://www.plan-maison-architecte.com/

Cette maison contemporaine à étage de 185 m² recrée l’esprit « patio » tout en étant ouverte sur l’extérieur. La terrasse protégée ainsi créée par la volumétrie de la maison sera un vrai lieu de vie extérieure pour votre famille.

La maison comprend une grande entrée avec placard et wc qui s’ouvre généreusement sur le patio en premier plan et le jardin en second plan, une grande cuisine ouverte avec salle à manger, et un salon offrant une vue exceptionnelle sur le paysage. Toutes les pièces de vie s’ouvrent sur le patio, véritable coeur de maison. A l’étage, l’escalier dessert une suite parentale (chambre, dressing lumineux et salle d’eau avec wc) et deux chambres avec placard, une salle de bains avec wc.

Les façades sont enduites et bardées de bois.

Plan à télécharger sur http://www.plan-maison-architecte.com/maisons-toit-terrasse/

Le recours à l’architecte

Pour tous les projets autres que la maison individuelle, le recours à l’architecte est obligatoire. Il est en effet le seul professionnel qualifié en mesure de garantir une qualité de conception et d’exécution.

En maison individuelle, le recours à l’architecte n’est obligatoire qu’à partir de 150 m2 de surface de plancher ou d’emprise au sol. En dessous de ce seuil, c’est le client qui choisi ou non de faire appel à un professionnel.

Le recours à l’architecte présente plusieurs avantages :

  • La qualité de conception de la maison : L’architecte saura transcrire vos besoins en plan fonctionnel et agréable à vivre tout en travaillant l’esthétique de la maison
  • Le prix : L’architecte connait exactement les prix de chaque corps d’état et est en mesure d’analyser et de négocier des offres au plus juste. De plus, lorsqu’il dessine, l’architecte sait comment optimiser la surface habitable en réduisant tous les dégagements et surfaces perdues. Il vous permet donc de ne payer que les mètres carrés dont vous avez besoin.
  • La qualité de réalisation : L’architecte est le seul professionnel diplômé de la construction ayant une connaissance globale de l’ensemble des corps d’état (gros oeuvre, charpente, plâtrerie, etc).

Notez également que si vous souhaitez vous charger seul du suivi des travaux de votre maison (c’est souvent le cas des artisans qui construisent pour eux-même), vous pourrez faire appel à l’architecte uniquement pour la conception et le dépôt du permis de construire.

Si l’on peut refaire beaucoup de choses dans une maison au cours de sa vie, ce n’est pas le cas de son plan ! Il est donc primordial d’y consacrer du temps et de bien choisir son professionnel.

Plan de la maison « Arbre » à télécharger sur www.plan-maison-architecte.com

Cette maison contemporaine de 112m2 à l’esprit « cubique » est originale grâce à sa conception en deux volumes (enduit blanc et bardé de bois) reliés par un couloir vitré qui vient se glisser entre deux arbres.

Elle comprend au rez de chaussée une grande entrée avec placard, un séjour à double hauteur avec cuisine ouverte, un coin nuit pour lesenfants offrant deux chambres avec placard et une salle d’eau avec wc.

A l’étage, l’escalier apparent débouche sur une mezzanine (au dessus de la cuisine offrant ainsi une vue sur le salon) et permet d’accéder à la suite parentale (grande chambre, dressing et salle de bains).

Les espaces extérieurs se composent d’une terrasse couverte par une pergola et d’une terrasse avec piscine.

Un espace de stockage peut permettre le stationnement d’une petite voiture ou le rangement des outils de jardin, vélos, etc.

Plan à télécharger sur : http://www.plan-maison-architecte.com/maisons-toit-terrasse/

Plan de la maison Verna – 170 m2 – à télécharger sur www.plan-maison-architecte.com

Cette maison contemporaine de plain pied de 172 m² de forme très allongée permet d’offrir une vue agréable et une lumière naturelle suffisante pour les pièces de vies et la majorité des chambres, tout en touchant le moins possible au terrain. Elle comprend une petite entrée avec placard et WC, un grand séjour avec charpente apparente et cuisine ouverte (en lien direct avec le cellier), une suite parentale (chambre, dressing et salle d’eau) bien séparée de l’espace des enfants (trois chambres avec rangements, une salle de bain et un WC). Le séjour est traversant (avec de grandes baies vitrées). Deux terrasses sont implantées : Une au Sud pour la mi-saison, une au Nord pour les chaudes journées d’été. Les deux sont en lien direct avec la cuisine et le séjour.

Un abri voiture permet à deux véhicules de stationner.

Plan à télécharger sur : www.plan-maison-architecte.com/maisons-economiques/

Plan de la maison « Génie » à télécharger

Cette maison contemporaine de plain pied se distingue par sa toiture en tuiles noires. D’une surface de 170 m², elle comprend une petite entrée avec placard et wc, un grand séjour d’environ 60 m² en L avec charpente apparente et cuisine ouverte (en lien direct avec le cellier puis le garage), et un coin nuit bien séparé bénéficiant de deux chambres avec rangement et salle d’eau privée (wc inclus)  et une grande chambre avec dressing et salle de bains (wc inclus). La chambre principale possède également un accès direct à la terrasse.

La maison offre à l’extérieur deux terrasses (Sud et Est) pour pouvoir manger dehors à tout moment de la journée.

Un garage (en lien direct avec le cellier) permet le stationnement de deux automobiles et du stockage.

Les façades sont enduites (nuance blanche) et les toitures couvertes de tuiles noires.

Plan à télécharger sur :

http://www.plan-maison-architecte.com/maisons-toit-tuiles/

Plans de maison à toit terrasse à télécharger

Besoin d’inspiration pour votre projet de maison ? Découvrez nos plans de maisons à toit terrasse :

http://www.plan-maison-architecte.com/maisons-toit-terrasse/

Contemporaines et lumineuses, ces villas sauront vous séduire grâce à leurs lignes épurées, leurs grandes baies vitrées à galandage, leurs casquettes béton et leur esprit cocon parfois créé par une implantation en L.

L’assainissement autonome

Lorsqu’un terrain n’est pas raccordé au tout à l’égout (parce que ce dernier n’existe pas encore dans un quartier ou dans une commune), le projet de construction devra comporter un dispositif d’assainissement autonome.

L’assainissement autonome est aujourd’hui très contrôlé et les systèmes à mettre en oeuvre bien définis.

Les étapes à suivre :

  • Définir la position de la maison sur le terrain (plan de masse) avec votre architecte
  • Faire réaliser une étude de sol hydrogéologique qui va déterminer la perméabilité du sol : C’est cette étude qui va indiquer le système adapté au terrain (fosse toutes eaux avec filtre à sable, microstation, etc)
  • Déposer une demande d’installation d’un dispositif d’assainissement autonome au service compétent local (souvent le SPANCService Public d’Assainissement Non Collectif). La Mairie vous indiquera ses coordonnées.
  • Attendre la réponse du service puis joindre l’attestation au dossier de permis de construire.

Le dispositif d’assainissement comporte en général 2 parties :

  • Le prétraitement : Il peut être assuré par une fosse toutes eaux (anciennement fosse septique)
  • Le traitement : Cette étape permet d’épurer les eaux grâce à des bactéries en mode aérobie (avec de l’oxygène). Elle peut se faire grâce à des tranchées d’épandages (drains dans le sol), un filtre à sable drainé ou non,

Les microstations d’assainissement constituent elle à la fois le dispositif de prétraitement et de traitement. Elles sont souvent privilégiées lorsque la surface disponible pour le système est faible.

Il est également possible d’installer un système d’assainissement écologique par phytoépuration. Dans ce cas, trois bassins disposés de manière gravitaire sont à créer. Chaque bassin comporte une certaine catégorie de plantes. En sortie du troisième bassin, les eaux sont complètement pures et peuvent être utilisées pour l’irrigation souterraine.