La douche à l’italienne

La douche à l’italienne est l’élément incontournable des salles d’eau d’aujourd’hui. Il en existe de tout type et avec des options diverses et variées :

  • La séparation avec le reste de la pièce peut se faire soit par une vitre (qui laissera passer la lumière mais nécessitera un entretien rigoureux), soit par une cloison recouverte de faïence  (sans entretien), soit sans rien (dans ce cas attention aux projections d’eau)
  • Il existe deux options pour le sol : soit le sol de la salle d’eau se prolonge dans la douche (avec une pente vers le siphon), soit avec un bac encastré (au même niveau que le sol de la salle d’eau mais avec un matériau différent : corian, résine, pierre, etc). Le bac encastré est interessant pour sa facilité de nettoyage (pas de joints).
  • Les siphons existent en plusieurs formats : rectangulaires ou ronds
  • Au mur, il existe une multitude de possibilités pour la faïence : faïence classique (format 30×90 par exemple), carreaux de ciment, faïences XXL 1m x 3m. La faïence très grand format a l’énorme avantage de supprimer les joints (nettoyage facile).
  • On peut prévoir une ou plusieurs niches de rangement pour poser les produits d’hygiène
  • L’éclairage se fait bien souvent par des spots au plafond mais il est également possible d’imaginer un ciel de LED ou des spots muraux encastrés
  • La robinetterie peut être encastrée ou apparente. Le gros avantage de la robinetterie encastrée est en plus de l’esthétique très pure la facilité d’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *