Se protéger des moustiques

Les moustiques deviennent un véritable problème depuis quelques années dans le Sud. 2017 a vu l’arrivée des moustiques tigres dans le Sud Ouest.

Les moustiques se développent grâce aux points d’eau stagnante (ils pondent des oeufs qui deviennent des moustiques en 2 à 3 jours). Pour limiter leur expansion, il est impératif de faire la chasse à tous les points d’eau visibles ou cachés de la maison et du jardin. Si toutes les maisons sont différentes et méritent un examen approfondi, voici déjà quelques cas courants :

  • Le jardin : Surprimer les sous-pots et cache-pots sous les plantes qui laissent stagner de l’eau plusieurs jours. Surveiller également les espèces de plantes dont le feuillage crée de petites réserves (bananier par exemple) – on peut percer de petits trous dans le feuillage pour laisser l’eau s’évacuer. Attention également aux plantes nécessitant la mise en place d’une petite réserve d’eau comme les prèles ou les papyrus (cette eau ne doit pas rester plus d’un jour).
  • Bassin d’eau stagnante : Il faut impérativement qu’il y ait des poissons, grenouille ou autres espèces capables de manger les larves des moustiques (les piscines sont traitées et ne sont donc pas des terrains propices aux moustiques)
  • Les puits ou puisards doivent être fermés (par un socle béton ou bois) et bien étanches. S’ils sont fermés par une grille et que l’eau est visible il faut impérativement la recouvrir d’une moustiquaire.
  • Descentes d’eau pluviales : Sur les constructions récentes, les regards des descentes d’eau pluviales ne sont pas forcément étanches (dans l’ancien, la terre a souvent recouvert le regard). Apposer une moustiquaire avec un scotch très haute performance bien étanche puis remettre le regard en béton
  • Aération du vide sanitaire : Les vides sanitaires sont souvent humides et comportent de l’eau stagnante. Ceci est normal. En revanche, les moustiques y accèdent par les bouches d’aération. Il faut recouvrir ces bouches de moustiquaires (attention, le vide sanitaire doit continuer à respirer!) avec un scotch très haute performance bien étanche
  • Toit terrasse : Si le toit terrasse est légèrement en pente ou recouvert de gravillons, aucun problème. En revanche, s’il est complètement plat et sans cailloux (membrane autoprotégée par exemple), il reste des flash d’eau régulièrement. Il faut aller souvent sur le toit pour évacuer cette eau jusqu’aux descentes d’eau pluviales
  • Toit penté : Attention aux gouttières et aux chéneaux. Si la pente a été mal faite ou que les descentes sont bloquées par des feuilles, il peut rester de la stagnation d’eau. A entretenir régulièrement.
  • Animaux : Attention à ne pas laisser des gamelles d’eau 2 à 3 jours dehors sans renouveler l’eau.

Les moustiques tigres ne se déplacent pas beaucoup. Ils restent en général dans un rayon de 150m. Ce problème est donc à gérer à l’échelle du lotissement ou du quartier. Donc pour que l’été soit agréable, on commence par traiter sa maison et on fait de la prévention dans le quartier !